L’équipe A 2 Pas de la Scène était présente durant quelques jours au Festival d’Avignon 2021 qui s’est tenu du 7 au 31 juillet 2021. Dans la cohue joyeuse de la ville règne une ambiance que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Toutes les rues se parent d’affiches présentant la multitude de spectacles IN et OFF, les performances artistiques se croisent à chaque coin de rue. Entre différentes représentations sensationnelles* auxquelles nous avons pu assister, mais aussi un temps de réflexion collectif inspirant sur la thématique de la transformation écologique dans la culture, créé par ARSUD, A 2 Pas de la Scène a co-organisé un atelier participatif avec L’Eveilleur SCOP et Cultures du Cœur 84. Au programme « Les Arts par / pour tous : comment faire participer tous les publics dans le processus créatif ? »

A l’heure où les cartes se rebattent pour la culture, comment imaginer un engagement toujours plus fort de la part des acteurs culturels … et des citoyens ? Peut-on innover dans la manière d’appréhender la création d’un spectacle ? Autant de questions abordées dans un format incitant chacun à prendre la parole et à donner son avis pour donner des pistes d’action à tous.

Ouvrir la culture aux avis des citoyens pour redéfinir nos valeurs partagées

La culture se définit comme une manière de tisser des liens et des émotions entre différentes personnes. Le spectacle vivant, par la danse, la musique, le théâtre, les arts de rue en sont une des pierres angulaires.

Elle permet de s’ouvrir à de nouvelles expériences, de questionner notre rapport au monde. Elle inspire, parfois elle est aussi rejetée. La beauté de la culture est qu’elle est plurielle, et subjective.  D’un côté, la culture c’est la tradition, des coutumes, un patrimoine. De l’autre, certains publics s’en sentent éloignés car trop « ennuyant », « pas pour eux » (scolaires, jeunes publics, quartiers prioritaires, personnes en situation de précarité…).

Alors au-delà du schéma traditionnel des artistes, lieux culturels et organisateurs, comment décloisonner la culture pour que plus de monde se sente concerné ? La participation citoyenne devient un moyen pour ouvrir la « Maison » de la culture et expérimenter de nouveaux moyens d’expression personnels et collectifs.

« La culture de la participation est une culture avec des frontières relativement fines avec l’expression artistique et l’engagement civique, un fort soutien à la création et au partage de créations, et une forme de mentorat informel entre les anciens et les nouveaux membres. Une culture de la participation est également une culture dans laquelle les membres croient en la valeur de leurs contributions, et ressentent les liens sociaux forgés entre eux (au moins ils se soucient de ce que les autres pensent de leurs créations) » – Jenkins 2009

Cette réflexion de Jenkins met le doigt sur un fondamental de la participation citoyenne : intégrer des perspectives du public traditionnellement « consommateur » de spectacles permet de partager des valeurs, tisser des liens sur les territoires, impulser une dynamique où chacun devient « spect’acteur ». Se dégage un intérêt croissant et bienveillant pour les formes artistiques.

Rencontre Avignon 2021 participation citoyenne
Rencontre Avignon 2021 participation citoyenne

Avant, pendant, après le spectacle : comment intégrer la participation citoyenne ?

Cela demande de la créativité, et de sortir de cadres préconçus. C’est aussi une prise de risque, en impulsant un travail collectif et pédagogique. On sort des sentiers battus pour insuffler un nouveau rapport au processus créatif. Un médiateur, lien pédagogique et pratique entre les différents acteurs, peut être un bon moyen d’actionner les leviers de la participation citoyenne.

Quelle place pour les citoyens – spectateurs ?

1/ Avant le spectacle : donner ses envies sur les thématiques et sujets du spectacle ; participation à l’écriture des textes ; participation à la réflexion et à la conception de décors, de costumes, de la musique, de la scénographie …

2/ Pendant le spectacle : aide à l’équipe technique ; accueil des spectateurs – catering – billetterie pour monter en compétences et découvrir de nouveaux métiers ; jouer dans le spectacle en prenant un petit rôle ; présenter le spectacle et le prescrire ; captation du spectacle …

3/ Après le spectacle : capitalisation via l’écriture d’un livret, la réalisation d’une vidéo ; témoignages ; aider et participer à la diffusion du spectacle ; proposer le spectacle près de chez soi grâce à une plateforme comme A 2 Pas de la Scène …

Cette liste, non exhaustive, propose des pistes de réflexion pour intégrer dans toutes ou une seule phase du processus créatif les citoyens.

Finalement, faire ensemble, avec tous, est une merveilleuse manière de sortir des cadres et renouveler la créativité de tous. Le tout au service de la culture comme bien commun. Devenir acteur, et non plus seulement consommateur distant, résonne encore plus fort aujourd’hui où il y un réel besoin de donner sens à notre société et nos territoires.

Et si vous aussi, vous vous lanciez dans une nouvelle aventure collective ? 

*Coup de cœur pour « RACHEL, Danser avec nos morts », by Collectif et « La Dernière Nuit du Monde » par Laurent Gaudé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.